Connect with us

Guides d'achat

5 Ford Mustang légendaires qui ont marqué l’histoire

¿ 5 Ford Mustang légendaires qui ont marqué l’histoire ? Pour tous ou pour quelques-uns; pour un pays ou pour plusieurs; comme de vraies voitures ou comme des «jouets» … Et certaines de ces Ford auxquelles vous ne vous attendez pas. Assurance!

1 L’authentique

La Ford Mustang est un mythe à part entière depuis son arrivée sur le marché en 1964. Elle a brisé tous les moules pour être une voiture très attrayante, mais surtout pour sa grande polyvalence et pour avoir inauguré un segment automobile sans précédent à ce jour: les «pony cars», à mi-chemin entre les berlines et les voitures de sport type «muscle cars». 

De plus, celui avec le cheval espagnol dans le logo a rapidement montré qu’il en était de même pour être “ la voiture des secrétaires ”, comme on l’appelait de manière quelque peu désobligeante en tant que voiture de surf (la carrosserie Fastback avait des sièges inclinables pour s’adapter aux tables) , les pilotes (qui ont préparé ça ou le Hardtop, amoureux du soleil et des promenades tranquilles (carrosserie convertible …). Et pour cette raison, les concurrents sont immédiatement apparus partout, bien que la Mustang ait pu évoluer, ne conservant que son esprit … avec une chance meilleure ou pire selon les décennies, déjà dans les années 70 elle était très proche de ces Muscle, alors que dans les puristes des années 80 et 90 se sont plaints d’avoir perdu tout l’ADN d’origine, même si les versions V8 «grasses» existaient toujours. 

2 1965 Hard Top … espagnol

 La carrosserie Hard Top lui donnait a priori une allure beaucoup moins sportive, mais c’était une voiture de sécurité en compétition (pace car) quand ce n’était pas la star de la course à part entière.

Curieusement, la première Mustang immatriculée en Espagne date de 1965, elle a cette carrosserie (aujourd’hui, dans une belle couleur noire “ Azabache ”, un ton qui lui donne le surnom parmi ceux qui la conduisent) et a été restaurée par un particulier d’Álava il y a plus d’une décennie. Comme on a pu le voir dans les papiers originaux de cet appareil, dans le certificat d’immatriculation, le fonctionnaire de service à l’époque l’a baptisé “Mustang Tudor”, ne trouvant pas de meilleur équivalent pour “Mustang Two portes” qui a mis dans le document original. 

3 Bullitt 

Une Ford Mustang verte 68 à gauche de cette image était la co-vedette du film légendaire «Bullitt», aux côtés de Steve McQueen . Ses poursuites à travers San Francisco l’ont rapidement transformé en une voiture culte pour les amateurs de cinéma et d’automobile. 

Prueba del Ford Mustang Bullitt

En 2018, pour commémorer le 50e anniversaire du film, Ford a lancé la Mustang Bullitt , dans une édition exclusive basée sur la dernière génération du modèle (à droite de la photo). 

4 Éleanor

Comme s’il ne suffisait pas que Carrol Shelby soit le préparateur officiel du modèle après avoir repris le département des courses de Ford – dans le but de battre Ferrari au Mans avec la GT40 – il y avait une autre tournure à la Mustang “ de the cobra ”: la surnommée Eleanor … avec quelques exemplaires originaux et des centaines de répliques de fans du film auquel elle doit sa renommée: « 60 secondes» . Dans ce document, Nicholas Cage a joué un voleur de voiture obsédé par voler précisément cette Mustang. 

 5 Mustang ‘dragster’

Nous terminons cette liste de 5 légendaires Ford Mustang qui ont marqué l’histoire avec une préparation des plus spectaculaires qu’ils aient jamais vues … mais qui n’ont jamais vraiment existé – bien que ce modèle ait été utilisé dans toutes sortes de compétitions. Il s’agit de la version gratuite réalisée par la marque espagnole Exin pour Scalextric en 1974 : une voiture rare et recherchée qui en jaune, blanc ou violet (associée à une autre Mustang ou à une Chevrolet Corvette tout aussi personnalisée qu’un “ dragster ”) est arrivée dans les circuits les plus basiques sous la forme d’un ovale. 

En tant que bonne voiture pour participer soi-disant aux tests américains typiques du “ quart de mile ”, elle avait un moteur en plastique qui dépassait du capot (avec une grande prise d’air et un ventilateur), des tuyaux d’échappement indépendants sur les côtés de la carrosserie, spoilers avant et arrière accrocheurs, ses propres décorations et ses roues tout aussi caractéristiques (minuscules à l’avant et surdimensionnées à l’arrière).  Aujourd’hui, c’est une pièce très appréciée des collectionneurs et des amateurs de ce plaisir à l’échelle 1:32, surtout s’il s’agit d’un ensemble qui préserve tous ses éléments et «décalcomanies».

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Tendance