Connect with us

Actualité

5 voitures pour mieux transporter Blue Monday

La troisième semaine de janvier j’ai commencé par Blue Monday, c’est-à-dire le jour le plus triste de l’année selon une formule mathématique imaginée par le psychologue Cliff Arnal… qui, en réalité, a fini par être une campagne publicitaire. Cependant, un lundi sera toujours un lundi et une injection d’encouragement ne fait jamais de mal. On le fait avec ces 5 voitures pour mieux transporter Blue Monday. Allons-nous commencer?

5 voitures de série qui étaient un vrai connard

Toyota GR Yaris

Le premier sur la liste est un nouveau venu : la Toyota GR Yaris . La version la plus puissante et la plus sportive de la quatrième génération de l’utilitaire japonais a reçu un très bon accueil et ce n’est pas étonnant.

Avec une carrosserie trois portes, plus large et plus agressive, et des éléments sportifs à l’intérieur (sièges, volant…) son offre pour égayer votre journée s’appuie sur un puissant moteur trois cylindres 1,6 litre turbo qui offre une puissance totale de 261 CV et un couple maximum de 360 ​​Nm. Rien de plus et rien de moins. La cerise sur le gâteau est une boîte de vitesses manuelle à six vitesses qui envoie cette force à un système de traction GT-FOUR doté de trois différentiels, qui font varier la quantité de couple qui atteint chaque essieu. Et si vous avez voulu doubler la mise, ajoutez le Circuit-pack.

Mazda MX-5

On dit que la conduite a des effets positifs et la Mazda MX-5 en est un bon exemple car avec ce biplace, le ciel est la limite. Le cabriolet le plus vendu au monde est simple et honnête, mais aussi léger et agile. Des fonctionnalités qui sauront vous conquérir.

Bien sûr, entre la Mazda MX-5 RF avec un toit rigide de type targa et la version équipée d’ un toit en toile rétractable… il nous reste la seconde. A cela il faut ajouter le reste des ingrédients pour que la conduite soit un pur plaisir : un 1.5 Skyactiv-G de 132 ch et 152 Nm de couple ou un 2.0 Skyactiv-G essence de 184 ch de puissance et 205 Nm. Position à choisir, gardez la dernière. Les deux vont de pair avec une transmission manuelle à six vitesses qui envoie la puissance à l’essieu arrière et bien que dans le RF il y ait la possibilité d’équiper la Mazda d’une transmission automatique à six vitesses, nous pensons que cette option serait un sacrilège que vous ne devriez pas commettre.

Ford Ranger Raptor

Si vous avez besoin d’action pour prendre le dessus, quoi de mieux qu’un vrai 4×4 ? Le Ford Ranger Raptor est l’option parfaite pour s’éclater sur l’asphalte car pour en tirer tous les avantages, vous devrez quitter la route.

Il est équipé d’un moteur diesel bi-turbo de deux litres développant 213 ch et 500 Nm de couple ; puissance qui atteint les quatre roues grâce à une transmission automatique à dix vitesses. A cela, il faut ajouter six programmes de conduite, un réducteur et un blocage de différentiel arrière. Avec lui, vous ne battrez aucun record d’accélération, car ce que le Ford Ranger Raptor vous demandera, c’est de rendre la tâche difficile sur n’importe quelle piste tout-terrain. Ne soyez pas timide : il y est parfaitement préparé avec une multitude de renforts, de protections et un accent particulier sur les points d’attache de la structure du cadre.

Porsche Taycan

Qui a dit qu’une voiture électrique ne pouvait pas être amusante ? Porsche vous propose de bannir cette idée de la main de la Porsche Taycan , disponible en versions Turbo et Turbo S. La puissance des deux est de 625 CV, mais avec Launch Control ou en appuyant sur le compteur de vitesse elle atteindra 680 (850 Nm) et 761 ch (1 050 Nm) pendant 2,5 secondes.

Dans son intérieur moderne, futuriste et numérique, vous retrouverez les cinq modes de conduite du Taycan : Normal, Sport, Sport Plus, Individuel et Autonomie. Si vous choisissez le Sport vous verrez ce que cela fait de passer de 0 à 100 km/h en trois secondes : une accélération sauvage qui impressionne… et qui vous fera sortir de nulle part. Bien sûr, n’abusez pas si vous ne voulez pas vous souvenir du Blue Monday comme du jour avec le plus de vertiges de votre vie.

D’ailleurs : si vous manquez la mélodie du moteur, la Porsche Taycan dispose d’une option qui ajoute un son artificiel résultant du mélange d’une voiture électrique et d’une voiture à combustion.

Audi RS6

L’une des grandes qualités de l’ Audi RS6 est qu’elle vous fera sentir comme un meilleur conducteur : qui n’est pas encouragé par cela ? Si cela ne suffit pas, n’oubliez pas qu’avec ce membre de la famille, vous pouvez surmonter le marasme du Blue Monday en compagnie sans perdre un seul de ses avantages.

Prendre le volant de l’ Audi RS 6 Avant vous réconcilie avec le monde. Ce n’est pas surprenant si l’on considère que son moteur V8 biturbo de quatre litres délivre 600 ch et 800 Nm et est associé à une boîte de vitesses tiptronic à huit rapports, qui est le partenaire de danse parfait pour ce groupe motopropulseur. A cela, il faut ajouter la possibilité de régler et d’enregistrer la configuration de la suspension, la direction, le passage des vitesses ou le son du moteur, entre autres. Comme je l’ai dit : du plaisir pour tout le monde.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Tendance