Connect with us

Actualité

Dacia Bigster, ce seront ses 3 pires rivales

De la Dacia Bigster, nous en savons assez peu, mais depuis qu’elle a été présentée il y a quelques semaines en tant que prototype, elle a attiré l’attention du public. Appelé à être le prochain vaisseau amiral de Dacia , il s’agira d’un modèle du segment C, avec une apparence robuste, un intérieur sept places, une longueur de 4,6 mètres et un prix « typique du segment inférieur ». C’est une fonctionnalité difficile à trouver, donc ses rivaux directs sont rares. Ce sont les pires auxquels vous aurez à faire face.

Mahindra XUV 500

De par ses dimensions et son concept, le SUV Mahindra est postulé comme l’un des modèles les plus équilibrés avec ce que le Bigster mettra sur la table : il mesure 4,58 mètres de long, dispose de sept sièges répartis sur trois rangées et son prix, qui démarre d’environ 22 000 euros (avec remises), il devrait être proche de ce que coûte le modèle roumain. A quoi ils ne ressembleront pas, c’est dans l’offre mécanique, puisque le XUV 500 n’est disponible qu’avec un moteur diesel 2.2 de 140 CV et 330 Nm, toujours avec une boîte manuelle à six vitesses, mais avec la possibilité d’opter pour la traction 4×2 ou 4×4. La Dacia viendra avec des options mécaniques plus variées. 

DFSK 580

Le modèle chinois rentre également dans les paramètres établis, comme un prix d’environ 23.000 euros et une configuration interne de sept places, mais il est un peu plus grand (4,68 mètres). De plus, bien que, comme les deux autres rivaux de la liste, il ne soit disponible qu’avec un seul moteur, en l’occurrence un 1,5 turbo essence de 146 ch, il compte en sa faveur que le bloc puisse être choisi avec du GPL, ce qui non seulement le rend digne du label ECO, sinon qu’il lui confère également un système de propulsion hybride de la coupe qu’utilisent les modèles Dacia et que le Bigster peut également avoir dans sa gamme.

Test Dongfeng DFSK Glory 580 : de quoi est capable le SUV bon marché chinois ?

Mitsubishi Outlander

Le troisième en litige est le Mitsubishi Outlander , mais pas la version PHEV, qui n’a pas de prix et qui a priori n’aura pas non plus de rival direct dans un Bigster PHEV pour lequel il n’y a aucun projet. Le modèle conventionnel est une alternative très polyvalente puisqu’il est proposé en versions 5 ou 7 places, ainsi qu’en quatre roues motrices. Bien entendu, il n’est disponible qu’avec un seul moteur, le 200 MPI essence de 150 ch et 195 Nm, toujours associé à une boîte de vitesses automatique. Ne pas avoir plus de blocs est une évidence face au Bigster, dont l’offre mécanique sera plus étoffée, mais son coût est l’un des plus bas du segment, commençant ses tarifs à 23 900 euros.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Tendance