Connect with us

Formule 1

Gasly a joué le tout ou rien avec des problèmes de moteur… et a chassé le podium

Les trois pilotes qui sont montés sur le podium en Azerbaïdjan l’ont fait pour la première fois cette année. Pierre Gasly, comme Sergio Pérez, a dû faire face à des problèmes mécaniques, mais il a su les surmonter.

Le Grand Prix d’Azerbaïdjan a de nouveau offert du spectacle et de l’incertitude pour une autre année, même si cette fois il a attendu presque la fin pour le faire. Et, à la suite d’une Safety Car, d’un drapeau rouge et d’une course finale de seulement deux tours, le podium a vu trois pilotes qui ne l’avaient pas encore vécu cette année.

Alors que Sergio Pérez a dû faire face à des problèmes hydrauliques et Sebastian Vettel a su jouer avec la stratégie pneumatique, Pierre Gasly dû faire face à un manque de puissance sur un circuit qui compte une section de plus de deux kilomètres à plein régime.

“Avec Charles, j’ai cru que j’allais finir à la barrière, j’ai réussi à m’arrêter tant bien que mal, je ne sais pas comment”

“C’était très difficile pour moi dès le milieu de la course à cause d’un problème moteur”, a révélé Gasly en fin de course. « Nous perdions pas mal de puissance dans les lignes droites et Seb (Vettel) a réussi à nous dépasser . Clairement, il y avait une grande différence avec Yuki (Tsunoda), par exemple. Les gars m’ont donné plein d’interrupteurs de moteur pour essayer de limiter les dégâts.

Gasly a réussi à bien s’en sortir dans le deuxième secteur sinueux, mais dans la dernière ligne droite, la situation était préoccupante pour AlphaTauri. « J’étais très fort dans le deuxième secteur mais la ligne droite était très dure. Je savais que dans ces deux derniers tours, quoi que je fasse, Charles (Leclerc) me dépasserait dans la ligne droite . Et c’est ce qui s’est passé. Je suis donc retourné dans le sillage et je suis allé le chercher au virage 1. Il a réessayé au virage 3 et j’ai dû freiner très tard.

J’ai mis les freins à la limite avec Seb. Et avec Charles, j’ai cru que j’allais finir à la barrière, j’ai réussi à m’arrêter tant bien que mal, je ne sais pas comment. Je voulais vraiment ce podium. J’ai pris de gros risques, mais ça en valait clairement la peine », a affirmé le Français.

Enfin, Gasly a réussi à tenir Charles Leclerc à distance et a obtenu son troisième podium en Formule 1, après la deuxième place au Brésil 2019 et la victoire en Italie 2020. « C’était une course très folle et les deux derniers tours étaient super intenses. La voiture a été incroyable tout le week-end. Les qualifications étaient méga, mais je ne savais pas si nous pouvions maintenir cette position ou même nous battre pour un podium . Finalement, nous avons réussi. J’avais réalisé une première et une deuxième et il me manquait cette troisième place, donc c’est incroyable d’obtenir ce podium.

Grâce à ce résultat, Pierre Gasly se classe huitième au championnat des pilotes avec 31 points, 11 de moins que Carlos Sainz. AlphaTauri est cinquième chez les constructeurs avec 39 points, deux devant Aston Martin.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Tendance