Connect with us

Actualité

On monte sur la nouvelle Renault Scénic Vision : le monospace se réinvente dans un SUV

La nouvelle génération de Renault Scénic ne sera plus un monospace. Ce sera un SUV cent pour cent électrique qui arrivera en 2024. Chez Autopista, nous avons déjà pu le voir et le toucher.

La nouvelle génération de Renault Scénic dira adieu à sa silhouette de monospace et, comme le commandent les canons actuels, elle se réinventera dans un SUV, cent pour cent électrique et avec beaucoup, beaucoup de technologie. On peut le voir en 2024 et rester à l’image de ce prototype, baptisé Renault Scénic Vision, car ses dirigeants nous ont assuré que l’extérieur du modèle de série sera fidèle à ce prototype à 85%.

Consultez les meilleures offres de véhicules neufs de Renault et économisez en moyenne un peu plus de 5 000 euros

Renault écrit un nouveau chapitre dans l’histoire de la Scénic, précurseur des monospaces compacts il y a plus de 30 ans, en 1991, mais souhaite que la nouvelle Scénic reste cette « voiture à vivre du futur ». Et pour cela, il s’est concentré sur tout ce qui a fait la grandeur de la première génération de Scénic : une voiture familiale, facile, confortable et avec un espace intérieur optimisé.

LE FUTUR SCÉNIC EST UN SUV !

Dans un petit studio en périphérie de Paris, nous avons l’occasion de voir et de jouer pour la première fois à cette Renault Scénic Vision. L’attente est maximale après tant de rumeurs. Renault ne nous avait montré qu’une image en guise de teaser ou d’aperçu, mais finalement nous l’avons devant nous. Et même si c’était déjà intuit, oui, c’est un SUV. Un SUV qui bénéficie des avantages de la plateforme CMF-EV, d’une longueur de 4,49 mètres (pour une largeur de 1,9 mètre et une hauteur de 1,59 mètre), c’est-à-dire un SUV du segment C.

Il attire l’attention sur son empattement large, de 2,8 mètres, une carrosserie basse qui semble toucher le sol, ses grandes surfaces vitrées, les éléments de la calandre avant inspirés du logo de la marque ou des roues qui vont jusqu’aux extrémités. Les phares et les feux de jour utilisent également les mêmes lignes que le logo.

Advertisement

Nous avons examiné la conception des roues de 21 pouces. Ils ont, comme ils l’expliquent, des volets qui renforcent l’aérodynamique et, par conséquent, l’efficacité du véhicule. Lorsque le véhicule est en mouvement, les volets se ferment pour augmenter l’aérodynamisme et lorsque le véhicule ralentit et réduit la vitesse en dessous de 10 km/h, les volets s’ouvrent pour augmenter le refroidissement et mieux évacuer la chaleur générée par les freins.

IL EST TEMPS DE S’ASSEOIR

On se rapproche pour pouvoir l’ouvrir mais… comment s’ouvre-t-il ? En appuyant sur l’écran tactile du logo Renault trouvé sur le faux montant B. Les portes ont une ouverture inversée qui, avec l’absence d’un montant B, offre une grande accessibilité.

L’intérieur de la Renault Scénic Vision est assez futuriste, mais il nous reste la sensation d’espace, de lumière, grâce à son grand toit vitré et ses couleurs claires, et de calme. Aussi avec les matériaux, dont ils nous assurent qu’ils sont pour la plupart recyclés et recyclables. Une philosophie de durabilité et de respect de l’environnement qui a été prise en compte tout au long de la chaîne de valeur automobile. En effet, plus de 70% de sa masse mondiale est constituée de matériaux recyclés et renouvelables. Et 95% des matériaux qui font partie de sa conception (batterie incluse) sont récupérables et recyclables dans des usines de recyclage industriel.

À l’entrée, la cabine et les sièges reculent, laissant aux passagers et au conducteur un maximum d’espace pour y accéder. Ils retrouvent alors leur place en s’adaptant à la morphologie de l’utilisateur. Le conducteur dispose d’un siège plus sportif et plus enveloppant, tandis que les passagers profitent des fauteuils pour être plus confortables et voyager en « première classe ». Et de nombreux clins d’œil modernes et technologiques, tels que le volant sous la forme d’un contrôleur et avec un écran sur lequel une caméra peut afficher des images des passagers sur les sièges arrière.

AIRBAGS ENVELOPPANTS ET PLUS ENCORE

L’une des particularités de la Renault Scénic Vision sont les airbags, car ce ne sont pas des airbags à utiliser. Ce sont des airbags baptisés « Airbags Cocoon », situés dans le siège pour envelopper les passagers en cas d’accident, ce qui permet plus de liberté lors de la conception du tableau de bord.

Advertisement

Devant nous, nous trouvons un écran géant situé à la jonction du tableau de bord et du pare-brise. Cet écran montre l’environnement immédiat grâce à un dispositif de caméras intégrées à l’avant du véhicule, ce qui permet d’élargir le champ de vision du conducteur de 24% grâce à l’agrandissement visuel du pare-brise et à la « disparition » de l’avant du capot. A côté de cet écran principal, dix petits écrans comme les widgets des smartphones, adaptables, intuitifs et configurables. De plus, à partir de ces écrans, il est possible de transférer du contenu vers le grand écran du tableau de bord.

Et une autre curiosité de l’intérieur a à voir avec la couleur, ou plutôt avec l’absence de celle-ci. Renault utilise l’idée de panneaux de verre dichroïques sur des panneaux de porte qui, au contact de la lumière, émettent de la couleur sans utiliser de pigments.

COACH EN SÉCURITÉ : DES TECHNOLOGIES QUI SAUVENT DES VIES

Virage dangereux, route à forte incidence d’accidents, apparition d’un danger… Le système Safety Coach informe les utilisateurs des risques liés à leur trajet à partir des données de l’environnement et grâce aux informations du système de navigation. Safety Coach permet au conducteur d’aller de l’avant, d’éviter la zone à risque et de réguler la vitesse en fonction des éléments du contexte (rond-point, passage à niveau dangereux, vitesse légale) et de recevoir des avertissements progressivement via des interfaces visuelles, sonores ou tactiles.

Safety Coach agit en combinaison avec Safe Guardian, qui s’active automatiquement en cas de risque réel (courbe très dangereuse, volant incontrôlé pendant une longue période, somnolence, etc.). À ce moment-là, le véhicule ralentit et se met en sécurité. À cette fin, plusieurs capteurs de santé ont été installés dans le véhicule. Un capteur de fréquence cardiaque situé sur le volant et une caméra détectent en permanence les signes de fatigue ou de faiblesse du conducteur. Si un problème est détecté, des signaux sont envoyés au conducteur et aux passagers, et les services d’urgence sont automatiquement alertés.

MOTEUR HYBRIDE ALIMENTÉ À L’HYDROGÈNE ET À L’ÉLECTRICITÉ

Bien que la voiture de série que nous verrons en 2024 sera un modèle cent pour cent électrique, Renault mise sur la Scénic Vision pour un moteur hybride unique, alimenté à la fois par l’hydrogène et l’électricité. L’idée du fabricant de Français est que cette propulsion sera prête d’ici 2030, lorsque le réseau de stations hydrogène sera développé.

Advertisement

Le moteur électrique synchrone avec rotor d’enroulement de 160 kW de la Renault Scénic Vision provient de la nouvelle Mégane E-TECH 100% électrique. De son côté, la batterie de 40 kWh, recyclable et qui sera fabriquée en France à partir de 2024 dans la gigafactory du centre ElectriCity, est moins lourde et encombrante (également moins chère) que la batterie d’un véhicule électrique équivalent. A sa capacité s’ajoute une pile à combustible de 15 kW qui facilite la recharge sur les longs trajets.

La plate-forme de la Scénic Vision a été adaptée pour accueillir tous les éléments : moteur, batterie, pile à combustible et réservoir d’hydrogène. Le moteur est situé à l’arrière, ce qui fait de la Scénic Vision une propulsion et permet d’abriter un réservoir d’hydrogène de 2,5 kg à l’avant. La pile à combustible est située sous le plancher, à l’arrière de la plate-forme, derrière la batterie.

Le fonctionnement de ce moteur est simple et efficace. Sur les trajets quotidiens, le véhicule fonctionne comme un véhicule électrique conventionnel et n’utilise pas de pile à combustible. Cependant, lorsque vous souhaitez effectuer un long trajet, un planificateur d’itinéraire calcule la puissance que la pile à combustible utilisera pour limiter la consommation de la batterie et éviter que l’utilisateur n’ait besoin de recharger la batterie pendant le trajet. Sur les longs trajets, l’utilisation de la pile à combustible est prioritaire pour réduire le temps de recharge de l’énergie (hydrogène).

Advertisement
Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

Tendance