Connect with us

Actualité

Un avenir pour les SUV diesel ? Ne pariez pas là-dessus dit Nissan

Et Nissan n’est pas la seule marque à éviter les diesels, avec des marques comme Toyota , Mazda , Hyundai et Ford qui abandonnent le moteur sur certaines de ses gammes de modèles telles que le RAV4 , le CX-3 , l’ i30 et l’ Escape respectivement.

S’adressant à CarsGuide , le patron de Nissan Australie, Stephen Lester, a déclaré que les moteurs diesel perdent rapidement la faveur des constructeurs mondiaux, qui doivent faire face à un resserrement des réglementations sur les émissions des flottes.

“Le défi pour le diesel à long terme sera la volonté de la marque d’investir afin de répondre aux diverses restrictions à travers le monde”, a-t-il déclaré.

“Donc, finalement, il s’arrêtera essentiellement en raison de l’absence de réelle pertinence pour le marché.”

M. Lester a souligné le grand SUV Patrol , qui jusqu’en 2017 était proposé avec un moteur diesel de la série Y61, mais a dû être arrêté car il ne répondait pas aux normes Euro 5 après 20 ans de production.

« L’exemple parfait aujourd’hui est Patrol. Il y a trois ans, il y a trois ans et demi, quand je suis arrivé ici, le plus gros obstacle à Patrol, m’a-t-on dit, était le diesel », a-t-il déclaré.

« Nous sommes retournés en arrière, avons regardé la planche à dessin et avons dit : « Regardez, nous pensons vraiment qu’il y a en fait beaucoup plus de marché [avec l’essence] ».

« Ce qui s’est passé ensuite était une véritable croissance et un véritable mouvement… [et maintenant] aujourd’hui, personne ne demande Patrol et diesel, personne. »

Parmi les offres SUV actuelles de Nissan Australia – le Juke , le Qashqai , le Pathfinder et le X-Trail – seul ce dernier est disponible avec un moteur à huile en une seule qualité.

Le Qashqai a été initialement lancé en 2014 avec deux options diesel, tandis que le Pathfinder est passé à l’essence uniquement lorsqu’il a été mis à jour vers la quatrième génération.

Les choix de moteurs pour le nouveau X-Trail n’ont pas encore été révélés, mais on s’attend à ce que le moteur diesel ne fasse pas un retour et le groupe motopropulseur phare sera l’hybride e-Power de Nissan.

Le diesel étant le choix dominant pour les véhicules utilitaires légers (VUL) comme le Navara , son moteur de 2,3 litres continuera probablement d’aller de l’avant, mais le cheval de bataille de la prochaine génération (qui partagera ses fondements avec le Mitsubishi Triton), pourrait prendre à quelques pas du groupe motopropulseur à mazout.

Cependant, à court terme, M. Lester a déclaré que le diesel resterait probablement, et peut-être plus longtemps pour l’Australie, car il n’y a pas de mandat sur les émissions d’échappement et les polluants.

« Le diesel sera probablement présent plus longtemps sur notre marché que d’autres, uniquement en raison de l’importance historique de la pénétration et de la géographie du pays … il y a donc probablement un petit marché, mais c’est une sacrée petite partie du marché automobile dans son ensemble », a-t-il déclaré.

“D’autres marchés le fuient, et vous avez même des marchés européens très traditionnels et fidèles, ils disent pas de diesel.”

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Tendance